Accueil // Insolite // 20 choses qui énervent les développeurs web

20 choses qui énervent les développeurs web

Voilà un petit article que j’ai vu passer récemment et pour lequel je vous ai fait une traduction : 20 things that drive web developers crazy.

1. Ajoutez des bords arrondis à chaque éléments de la page. Et pendant que vous y êtes, ajoutez des ombres et des dégradés.

2. Utilisez le même PSD (Photoshop) comme base de départ pour chaque projet. Cachez les calques inutiles mais ne les effacez pas, de façon à ce que votre fichier PSD face au moins 100 Mo.

3. Utilisez sIFR (NDT: une techno permettant d’afficher des polices en Flash sur des pages web) sur n’importe quel morceau de texte. Avec un bonus si c’est pour afficher une typo trés similaire à l’Arial.

4. N’utilisez jamais les mêmes dimensions pour les différents éléments. Donnez a chacun une taille de police et couleur différente (pour le noir, utilisez #000000, #111111, #121212…).

5. Utilisez pleins d’images avec de la transparence. Les développeurs web adorent les images qui sortent des boites et colonnes. Un bonus si vous ajoutez du texte qui entoure une image.

6. Ajoutez une fenêtre modale. Au moins la moitié du site devrait être dans une fenêtre modale.

7. Ajoutez un bouton Facebook Connect. C’est juste un bouton. Comment ça pourrait-il être compliqué à implémenter ?

8. Cachez les calques importants du PSD. Plus tard, vous direz au développeur qu’ils ont oublié un élément important.

9. Créez des boutons avec des rollovers, des états actifs et cliqués. Puis, ne le dites à personne. Faites le sur un fichier séparé et envoyez le au développeur au dernier moment. On adore les surprises.

10. Parlez à votre développeur d’une super fonctionnalité que vous avez vu quelque part, sur un blog. Et demandez lui de la développer, parce que, clairement, si vous l’avez vu quelque part, c’est que c’est faisable.

11. Ajoutez un carousel. Et faites en sorte qu’il soit en plein écran.

12. Utilisez du texte Lorem Ipsum à la place du vrai texte. Et faites en sorte que l’espace ne soit pas assez grand pour le vrai texte.

13. Fusionnez les calques du PSD au hasard. Pourquoi pas ? (Mais n’en fusionnez pas trop, ca vous éloignera de l’objectif des 100 Mo par fichier).

14. Nommez tous vos fichier ‘final’ suivi d’une date et d’une lettre au hasard (final-2010-12-01a.psd, final- 2010-12-01r.psd, final-2010-12-02b.psd).

15. Ne vous retenez pas de faire des changements une fois que tout est signé. Une fois qu’on a terminé une page, envoyez nous une autre version de cette page complètement différente et dites nous que les changements sont nécessaires pour l’expérience utilisateur.

16. Ne nommez pas et n’organisez pas vos calques de PSD.

17. Si vous faites un formulaire, ne vous embêtez pas à faire l’affichage des confirmations et/ou erreurs de validation. On le fera pour vous quelque part. On adore deviner vos intentions.

18. Quand vous designez un site web, n’invitez pas de développeurs aux réunions. Faites en sortes qu’on soit les derniers à voir le template. Montrez le d’abord au client, comme ca il sera trop tard pour apporter des modifications à votre travail.

19. On devrait se voir plus souvent. Donc pendant la validation, n’utilisez pas la plateforme de bug tracking. Venez vous asseoir derrière nous pendant une journée et dites nous directement les modifs que vous voulez. Profitez en pour modifier le design également.

20. Et finalement, et c’est le plus important, n’apprenez rien concernant le HTML, le CSS, le Javascript ou les problèmes avec certains navigateurs. Moins vous en savez, plus nous avons d’importance.

(Traduction de par moi-même, si vous trouvez des fautes, dites le moi 😉 )

 

Voir aussi

Ce qu’il ne faut pas dire aux graphistes

Si vous voulez éviter de vous fâcher avec votre graphiste, voici ce qu’il ne faut …

2 commentaires

  1. Tellement vrai… T_T
    (surtout le 1er point)

  2. Hahaha, oh oui, tellement vrai!

    #21. Faire que chaque page soit dans un design différent. À moins que le site soit vraiment basé sur l’art, keep it simple!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *