Accueil // Insolite // Les amendements dans les séries TV

Les amendements dans les séries TV

Si, comme moi, vous regardez régulièrement des séries TV, vous avez surement du entendre des références à tel ou tel amendement de la constitution américaine, par un des personnages.

Les premiers amendements en particuliers reconnaissent des droits susceptibles d’être bafoués dans les scénarios de ces séries : comme je suis un peu curieux, je suis allé voir en quoi consistait ces « 1er amendement, 5eme amendement, etc… ».

Voici donc les 10 premiers amendements de la constitution américaine :

1er amendement : Le Congrès ne fera aucune loi qui touche l’établissement ou interdise le libre exercice d’une religion, ni qui restreigne la liberté de parole ou de la presse, ou le droit qu’a le peuple de s’assembler paisiblement et d’adresser des pétitions au gouvernement pour le redressement de ses griefs.

2eme amendement : Une milice bien organisée étant nécessaire à la sécurité d’un État libre, le droit qu’a le peuple de détenir et de porter des armes ne sera pas transgressé.

3eme amendement : L’État ne peut loger de troupes chez l’habitant en temps de paix. En temps de guerre, cela ne doit être fait que dans les conditions prévues par la loi.

4eme amendement : Le droit des citoyens d’être garantis dans leur personne, leur domicile, leurs papiers et effets, contre les perquisitions et saisies non motivées ne sera pas violé, et aucun mandat ne sera délivré, si ce n’est sur présomption sérieuse, corroborée par serment ou déclaration, ni sans que le mandat décrive particulièrement le lieu à perquisitionner et les personnes ou les choses à saisir.

5eme amendement : Nul ne sera tenu de répondre d’un crime capital ou infamant sans un acte de mise en accusation, spontané ou provoqué, d’un grand jury, sauf en cas de crimes commis pendant que l’accusé servait dans les forces terrestres ou navales, ou dans la milice, en temps de guerre ou de danger public ; nul ne pourra pour le même délit être deux fois menacé dans sa vie ou dans son corps ; nul ne pourra, dans une affaire criminelle, être obligé de témoigner contre lui-même, ni être privé de sa vie, de sa liberté ou de ses biens sans procédure légale régulière ; nulle propriété privée ne pourra être expropriée dans l’intérêt public sans une juste indemnité.

6eme amendement : Dans toutes poursuites criminelles, l’accusé aura le droit d’être jugé promptement et publiquement par un jury impartial, d’être instruit de la nature et de la cause de l’accusation, d’être confronté avec les témoins à charge, d’exiger par des moyens légaux la comparution de témoins à décharge, et d’être assisté d’un conseil pour sa défense.

7eme amendement : Les procès devant jury sont de droit si le litige porte sur un différend de plus de 20 dollars.

8eme amendement : Les cautions et les amendes excessives, ainsi que les châtiments cruels ou exceptionnels, sont interdits.

9eme amendement : L’énumération des droits dans les amendements précédents ne doit pas être interprétée comme niant l’existence d’autres droits.

10eme amendement : Les pouvoirs qui ne sont pas délégués aux États-Unis par la Constitution, ni interdits par elle aux États, sont réservés respectivement aux États ou aux gens.

(source: Wikipedia)

Voir aussi

Plus dangereux qu’une attaque terroriste

Voici une campagne de pub qui nous vient d’outre-atlantique. Elle a été initiée par l’association …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *