Accueil // Insolite // Comprendre la dette publique (en quelques minutes)

Comprendre la dette publique (en quelques minutes)

Excellente vidéo qui explique très clairement la dette publique, comment on en est arrivé à la situation actuelle, et comment s’en sortir. Je vous invite à voir ensuite le site d’où elle provient afin de voir l’argumentaire de la vidéo plus en détail.

(source: MrQuelquesMinutes, merci à Anna pour le lien)

Voir aussi

Le générique des Simpsons façon jeu 8bits

Encore une nouvelle version du générique des Simpsons, avec cette fois-ci une version 8bits/pixel arts …

3 commentaires

  1. Intéressant, mais je ne suis pas du tout d’accord avec la conclusion générale de l’argumentaire.
    Le documentariste ne doit pas être un grand mathématicien.
    Si le problème est lié à l’explosion de la dette, qui induit des intérêts coûteux, si l’on diminue l’endettement, les intérêts baisseront également. On n’est donc pas contraints de s’endetter pour payer ses propres intérêts. Hypothèses faussées.
    La vidéo en elle encore une énième tentative erronée d’explication du monde financier par un pseudo financier.

  2. Mais quand on rembourse un pret, on rembourse autant les intérêts que la dette elle-même. On emprunte donc beaucoup pour réduire qu’en partie la dette. C’est ce qu’il me semble vouloir dire

  3. La majorité des emprunts souverains sont in fine si je ne me trompe pas. Ca signifique que l’on ne paie que des intérêts au début, pour rembourser le capital emprunté initialement à l’échéance de l’emprunt. Mais ce que je veux dire, c’est que la source de financement de la dette ne vient pas uniquement d’autres crédits, mais peut provenir d’un excédent budgétaire (différence entre recettes et dépenses). Mathématiquement, il est donc possible, en diminuant les dépenses et en augmentant les recettes (ce qui est en train de se faire), de dégager de l’argent, et donc, de rembourser le principal, ainsi que les intérêts, ou du moins, arrêter d’emprunter à des taux exorbitants.
    Voilà voilà ! En tout cas, félicitations pour l’ensemble de tes articles !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *